Menu Fermer

Un peu d’histoire…

Le lycée Carnot se trouve en lieu et place de l’ancienne École Monge, laïque, fondée en 1869 par Aimé Godart (ancien professeur et directeur du collège Sainte-Barbe). L’établissement est agrandi entre 1875 et 1879, dans le but d’accueillir en tout 500 élèves (dont la moitié est interne) par l’achat d’un terrain boulevard Malesherbes. Les plans sont de Gustave Eiffel. L’École Monge devient le lycée Carnot en 1895 pour rendre hommage à Sadi Carnot, Président de la République française assassiné l’année précédente. On y compte alors des classes primaires, secondaires et préparatoires. L’école primaire disparaît en 1958. La mixité du lycée devient effective en 1974.

Quelques personnalités sont passées par Carnot lors de leurs études secondaires, et entre autres, des hommes politiques : Jacques Chirac, Michel Clemenceau (fils de Georges Clémenceau), Pascal Lamy, des scientifiques : Edwin Milgrom, Henri Laborit, François Jacob, et aussi des acteurs comme Jacques Weber, Anne Roumanoff, Pierre Desproges, Francis Huster, des musiciens : Michel Berger, Pierre Amoyal, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Hohem-Christo (Daft punk), des journalistes, comme Stéphane Bern…

C’est ici même, à Carnot, que fut créée en 1906 la PEEP, première association de parents d’élèves.

Son objectif : « donner aux familles la possibilité et par suite le désir de s’occuper de l’instruction de leurs enfants plus qu’elles ne l’avaient fait par le passé ».

Plus d’un siècle plus tard, l’objectif n’a pas changé : l’instruction reste essentielle et mérite bien l’attention de tous !